Z comme ZZZ, ce n’est pas un peu chiant la généalogie ?

Chiant ? …Patatras, je remballe, redonnez-moi cet acte de mariage, je me tire !

Non franchement, si à l’issue de ce Challenge, si à l’issue de ces 29 questions, vous vous posez vraiment la question de savoir si la généalogie c’est chiant : alors c’est que j’ai raté le défi, manqué ma cible quoi !

Plus sérieusement, la généalogie peut avoir plein de défauts, mais pas celui d’être chiante. Quand on fait de la généalogie, on fait de l’histoire, de la démographie, on découvre des secrets, on s’émeut, on reconstruit une mémoire, on reconstitue des trajectoires, bref, on touche à tellement de domaines, on dévoile tellement de pans qu’il est difficile voire impossible de s’ennuyer.

Si c’est le cas, c’est peut-être que vous vous êtes trompé de vocation, de passion, même de passe-temps. C’est dommage, on aurait pu partager nos petites anecdotes. Non pas que cela nous empêche de prendre un café et de parler de l’Euro 2016, mais c’est vrai que la généalogie est un sujet tellement vaste qu’il constitue un moteur à lien social.

En fait, il n’y a pas de vision unique de la généalogie : à travers tout le mois de juin, j’ai tenté de vous donner la mienne, celle d’une généalogie ouverte, qui se conjugue au présent et surtout dépoussierée d’un tas de clichés. J’ai tenté enfin de partager avec vous – je sais que la plupart d’entre vous, qui me lisez, est déjà généalogiste donc je partais avec un avantage : il est toujours plus simple de prêcher un convaincu – ma passion, mon métier depuis peu. J’ai voulu sortir des articles classiques sur tel ou tel ancêtre ou telle branche familiale, parfois avec regret car ça me manquait, afin de vous proposer un Challenge décalé, tantôt ironique, tantôt sarcastique mais toujours placé sous forme de question car la généalogie interpelle toujours de prime abord. «Ah ? La généalogie, c’est ton truc ? » Bah ouais !

Au risque de cramer tous mes articles, lorsque j’ai commencé à rédiger ce Challenge – incroyablement tôt puisque nous étions en avril ou en mai – m’est venu un jeu de mot hasardeux, presque ringard, mais que je ne voyais nulle part ailleurs dans mon Challenge. En phrase de clôture, comme si je devais terminer un discours d’oscar, vous voyez, un truc du style :

« […] Je remercie enfin tous celles et ceux qui ont participé de près ou de loin à ce Challenge, par leur lecture assidue, leurs commentaires, leurs partages sur les réseaux sociaux ou encore leur simple visite ici sur ce blog. Tous celles et ceux qui, enfin, qui contribuent à me faire dire que rechercher ses ancêtres, pratiquer ma passion, ce n’est pas faire de la généalogie, mais c’est faire de la génialogie. »

Clap, clap, clap, levée de main, salutations, etc. Ou pas !

Merci à tous, on se retrouve très vite sur le blog. Et félicitations à tous les copains d’avoir été au bout – ou presque – de cette édition. Vous retrouverez tous les articles via la Flipboard animé avec talent par Sophie et Brigitte.

Guillaume

Et si vous partagiez cet article ?

15 commentaires

  1. Avec toi en tout cas, la généalogie, ce n’est pas chiant ! Merci Guillaume pour ce mois de réflexions pertinentes et légères à la fois. Et merci de nous avoir rendu, à Sylvie et à moi, des visites commentées quotidiennes, c’était aussi génial

    1. Merci à vous deux d’être aussi venus réguloèrement sur mon blog et bravo pour votre Challenge : si je l’ai commenté quotidiennement, c’est parce que vraiment il m’a intéressé quotidiennement 🙂

  2. Merci Guillaume pour ce Challenge haut en couleur et décalé… La preuve que la généalogie est novatrice. Je te souhaite beaucoup de succès. Au plaisir !

  3. Encore un challenge intéressant et …..différent! Vos questions allaient de main avec votre nouvelle vocation et c’est bien de voir combien vous êtes enthousiasmé par votre futur. Je vous souhaite beaucoup de réussite sur votre nouveau parcours. J’attends tout de même des nouvelles d’Etienne et de son frère bientôt! Ne nous laissez pas totalement sur notre faim! Annick H.

    1. Bonjour Annick et merci pour vos messages et vos encouragements. Ne vous inquiètez pas, j’espère revenir le plus rapidement possible avec Etienne et son frère Joseph 🙂

  4. J’ai bien ri avec ton Challenge, qui changeait un tantinet de l’ordinaire 🙂
    Par contre il me reste une question : Y a-t-il une discrimination envers le Y ???

    1. Merci Pauline pour tes commentaires : non, aucune discrinmination sur LGDA, ni envers le Y, ni envers n’importe quelle lettre 🙂

          1. Ok merci ! La page du Challenge AZ a un loupé, il y manque la lettre Y (d’où mes questions sans doute un peu bizarroïdes^^).

  5. Je n’ai manqué aucun des billets de A à Z , j’apprécie leur humour et la manière directe d’écrire ton humeur.
    Continue à nous communiquer cette fraîcheur appréciable en génénéalogie.

  6. Merci Guillaume pour ce formidable challenge. J’adore le ton de tes billets, ta façon de nous amener à réfléchir à ton thème du jour sans même que nous en rendions compte, bref. Un grand bravo !
    À très vite sur ton blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *