I comme « inutile de le préciser, généalogie rime avec solitude, n’est-ce-pas ? »

Ne soyez pas tant assis sur vos certitudes jeunes imprudent-e-s ! Mais non, la généalogie ne rime pas avec la solitude. Avec l’avènement d’Internet, on entend cette petite musique de toutes parts, y compris au sein de la communauté généalogique « désormais, on est seul derrière son écran »…

Je précise au passage que lorsque vous vous rendez aux Archives Départementales, mis à part dire bonjour au-à la président-e de salle et, tout au plus, sortir une blague au magasinier ou à votre voisin de recherche… vous ne serez pas beaucoup moins seul derrière votre écran que face à votre registre !

Bref, je ne chipote pas, Internet permet effectivement de chercher à n’importe quelle heure du jour et de la nuit et au rythme qu’on le souhaite. Mais c’est bien ça, non ? Rien ne vous empêche à côté d’adhérer à l’association locale de généalogie (il y en a forcément, ne faites pas cette tête) : vous sortirez déjà de l’isolement que vous décriez, en devenant par exemple bénévole de l’asso ou même en échangeant avec les membres de l’association, souvent expérimentés et chaleureux.

Ensuite, qui dit Internet, dit… dit… réseaux sociaux ! Et là, je vous sens tout intrigués : après avoir cherché seul derrière votre écran, ou tout en cherchant seul – vous y tenez à votre solitude… – derrière son écran, il est possible de partager et d’échanger avec la communauté de généalogistes en ligne ! Via Twitter notamment, mais aussi Facebook ou forums spécialisés et d’entraide, vous avez donc la possibilité de partager vos recherches, demander conseil à des dizaines de milliers de personnes aussi passionnées que vous. Ah, la magie d’Internet !

Enfin, après avoir effectué vos recherches, vous allez vous empresser d’appeler untel ou unetelle pour lui balancer à la tête tous vos talents de généalogiste en herbe. Et vous aurez bien raison, la généalogie en tant que lien social, qui l’aurait cru en débutant la lecture de ce billet ? Je ne vous parle même pas du cousin éloigné que vous retrouverez grâce à Facebook et qui vous donnera le numéro d’une vieille tante du Lot que vous n’oserez pas appeler dans un premier temps ! Je ne vous parle pas non plus de tous les contacts que vous nouerez au fil du temps et au gré de vos recherches qui vous feront ressentir que la généalogie rime avant tout avec richesse humaine et richesse tout court d’ailleurs.

Donc… c’est là le dénouement de ma démonstration : généalogie rime avec tout sauf avec solitude ! Je ne nie pas qu’il existe peut-être des généalogistes recroquevillés sur leurs recherches et ne souhaitant ni partager, ni échanger, ni même parler de leurs recherches, libre à eux (je pense quand même qu’ils se comptent sur les doigts d’une main ceux-là) mais dans ce cas, l’intérêt de la généalogie et ce qu’elle peut leur apporter m’échappe quelque peu…

Et si vous partagiez cet article ?

5 commentaires

  1. Pourquoi la vieille tante doit-elle habiter dans le Lot ? 😉 C’est mon département natal… J’aurais plutôt dit : “la vieille tante du fin fond de la Lozère/de la Creuse/ du Nord/des montagnes de Corse/de la Sologne*…”
    Ah, au fait, mon épouse n’ose pas appeler sa vieille tante qui habite… Paris ! C’est sa cousine (re)trouvée par Internet et la généalogie, cousine qui lui a donné son n° de téléphone !
    (*) C’est là que j’habite, au cœur de la Sologne.

    1. Le Lot sans aucune arrière-pensée et oui, j’ai écrit aussi en connaissance de cause. Au départ, lorsque j’ai commencé la généalogie, j’ai eu l’occasion d’appeler des cousins que je ne connaissais pas, qui m’avaient donné leurs numéros… et je n’osais pas !
      Merci Roland pour le commentaire !

  2. Solitude? Certainement pas durant le Challenge A a Z! Encore un article “on point” et ecrit avec humour. Grace a tous les blogueurs francais que je lis regulierement, je ne me sens pas aussi isolee de l’autre cote “of the pond” et en plus, mon francais que je commencais a perdre, s’ameliore sensiblement.

    1. Revenez sans faute pour la lettre K Annick, c’est moi qui passerai de l’autre côté de l’Atlantique pour l’occasion 🙂
      Merci du commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.